Réunion du comité opérationnel de réduction du risque requin à La Réunion (CO4R)

Par défaut

Communiqué de presse de l’Etat à la Réunion du 10 sept 2013

Le comité opérationnel de réduction du risque requin à La Réunion (CO4R) s’est réuni ce jour, sous la présidence de Mme Chantal AMBROISE, sous-préfète de Saint-Paul.

L’objectif principal de cette séance était de faire le point sur l’application de l’arrêté préfectoral n°1390 du 26 juillet 2013 par les différentes communes littorales de La Réunion. L’important travail réalisé par chaque commune et l’esprit constructif des différents partenaires a été souligné. Une réunion de travail sera organisée afin d’apporter aux communes toute l’assistance et le soutien technique et juridique nécessaires en matière d’organisation des différentes activités nautiques sur le littoral.

Par ailleurs, un point de situation a été réalisé au sujet de l’avancement des différents projets de réduction du risque requin en cours.

-  Geremy CLIFF, directeur de la structure du Natal Shark Board, a fait une présentation des mesures mises en oeuvre sur le littoral du Kwazulu-Natal. Ce biologiste marin sud africain est actuellement en mission à La Réunion dans le cadre du projet expérimental Caprequins de réduction du risque porté par le Comité régional des pêches maritimes de La Réunion en partenariat entre la commune de Saint-Paul, le conseil régional, l’Etat et avec le soutien de l’Institut de recherche pour le développement (IRD), de l’association Prévention requin Réunion (PRR) et de la Ligue de surf.

-  Annoncé par le préfet en mai dernier, le lancement d’un site internet d’information sur le risque requin à La Réunion est confirmé pour le 1er octobre prochain. Une maquette du site a été présentée aux participants en vue de recueillir leurs propositions.

-  La brochure de l’IRT, Conseils de vacances pour la pratique de la baignade et des sports nautiques, a été présentée en complément des autres supports d’information à destination d’un large public.

-  Un point d’étape a été fait sur l’avancement du programme réévaluation du risque Ciguatera. Les modalités de mise en œuvre de la deuxième phase qui complètera le premier échantillon de 24 spécimens ont été évoquées.

-  Le calendrier de l’appel d’offres relatif à l’étude sociologique sur le comportement des usagers de la mer et sur la stratégie communication a été présenté, la date de dépôt des offres étant fixée au 11 septembre. Prévue sur une durée de six mois, cette étude devrait démarrer prochainement.

Les commentaires sont fermés.