Dernières avancées relatives au projet « CAPREQUINS »

Par défaut

Communiqué de presse

Saint-Denis île de la Réunion, le 19 février 2014

 

Engagé depuis le 15 janvier 2014, le projet « Cap Requins » est porté par le Comité régional des pêches maritimes et des élevages marins. Il vise à expérimenter le recours à certaines techniques de capture et de marquage des requins en vue de l’évaluation scientifique de leur impact. Ce projet s’inscrit également dans le cadre de la réévaluation du risque « ciguatera ».

Soutenu par l’Etat, le conseil régional de La Réunion et la mairie de Saint-Paul, ce dispositif met en œuvre des techniques innovantes, telles que la « smart drumline » ou « palangre intelligente », afin de permettre la relâche systématique des captures accessoires (requins non dangereux, poissons…).

Ce projet participe à la mise en œuvre du dispositif réunionnais de réduction du risque requins, résultant d’une combinaison de différents projets en cours, faisant appel à des technologies innovantes et visant notamment à la sécurisation des activités nautiques.

Deux avancées récentes sont à relever dans le cadre de ce projet expérimental, d’une durée de 6 mois :

Comité scientifique

Afin de réaliser un suivi indépendant de la conduite de ce projet, il a été décidé de constituer un comité scientifique, garant de la méthodologie mise en œuvre et de son évaluation Ce conseil scientifique s’est réuni le 3 février 2014. Il est constitué de 5 scientifiques français, présentant des compétences reconnues dans les domaines de l’écologie halieutique, de l’écologie comportementale marine, de l’écologie récifale et de l’écologie marine.

Des experts scientifiques d’Afrique du Sud vont également contribuer aux travaux de ce conseil scientifique, la démarche s’insérant ainsi dans une coopération internationale bienvenue.

Lors de la première réunion du comité scientifique ont été examinés les critères d’évaluation du comité, qui sera appelé à suivre les différentes étapes du projet, en vue d’émettre un avis indépendant sur la méthode mise en œuvre dans le cadre de l’expérimentation, et sur ses résultats.

Embarquement d’observateurs

L’embarquement d’observateurs à bord des navires de pêche professionnelle mandatés pour intervenir dans le cadre du projet, dont le principe avait été acté lors de la présentation du projet auprès des membres du Comité Opérationnel de Réduction du Risque Requins (CO4R), a débuté dès le démarrage des opérations.

Ces embarquements vont se poursuivre, sur la base d’une liste élargie d’observateurs, prenant en compte les nombreuses candidatures en cours de recensement par le Comité régional des pêches maritimes. Ils devront être réalisés dans le strict respect des règles applicables en matière de sécurité à bord des navires professionnels.

Les commentaires sont fermés.