Tempêtes : «hécatombe» historique d’oiseaux marins sur les plages françaises (côte Atlantique)

Galerie

L'actu océanique

Recyclage de Sud Ouest après lecture... Recyclage de Sud Ouest après lecture…

27 Février 2014. Privés de nourriture et épuisés par les tempêtes successives du début de l’année, plus de 21 000 oiseaux marins morts se sont échoués sur les plages du littoral atlantique. Selon les associations environnementales, il s’agit d’une «hécatombe» sans précédent depuis au moins un siècle.

Au 24 février, du Pays basque au Finistère sud, on comptabilisait 21 341 oiseaux morts et 2 784 acheminés dans les centres de sauvegarde. Le macareux moine et le guillemot de Troïl sont les espèces les plus touchées et, dans une moindre mesure, le pingouin torda. «De nombreux oiseaux flottants», majoritairement morts, «au large des côtes ont été signalés par les marins-pêcheurs. Autant dire que le bilan, encore provisoire, risque de s’alourdir dans les prochains jours». La majorité des échouages ont eu lieu début février.

Concentrés à cette période de l’année au centre de l’Atlantique Nord, «ils sont dans une…

View original post 1 427 mots de plus

Les commentaires sont fermés.