Mayotte : interdiction de la commercialisation de certaines espèces de requin

Par défaut

Interdiction de la commercialisation de certaines espèces de requin à Mayotte

Le préfet de Mayotte a signé un arrêté interdisant la commercialisation de certaines espèces de requins qui présentent un risque sanitaire.

En effet, ce risque est identifié depuis la fin des années 1990 à Madagascar où des cas d’intoxication liée à la consommation de requin tigre et bouledogue ont été rapportés en novembre 2013 et février 2014. La proximité de la grande île impose de prendre des mesures locales de protection des consommateurs. Certaines espèces sont en effet susceptibles de circuler entre les deux îles ou d’être importées. A ce jour, les déclarations de capture des professionnels ne font pas état de pêche de requins.

En janvier 2015, l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail a actualisé son avis, publié en août 2014, sur la contamination des requins par des ciguatoxines.

L’arrêté signé le 23 avril 2015 est publié au registre des actes administratifs de la préfecture de Mayotte et sur le site Internet de la direction de la mer Sud océan Indien depuis le 24 avril.

Arrêté :

AP_2015_09-UTM_-_relatif_a_la_commercialisation_de_certaines_especes_de_requins_a_Mayotte_cle0e32fb

Mayotte Sauvegarde des Requins

flash_infos_requin1

Les commentaires sont fermés.