Communiqué de presse du 05 septembre

Par défaut
Communiqué de presse du 05 septembre

Communiqué de presse : Île de la Réunion, 05 septembre 2016

« Aucune expérience ne doit être conduite lorsqu’il y a une raison a priori de croire que la mort ou des blessures invalidantes surviendront » 

Dans une intervention désastreuse, Monsieur le Chef de Cabinet du Préfet clame que le programme Cap requin n’est qu’une « expérimentation ».

Qu’importe que, depuis que « l’Expérimentation »a été étendue aux zones récifales, contre l’avis de son propre comité scientifique, pas moins de trois accidents dramatiques  se soient produits !

Qu’importe qu’à moins de 10 minutes de nage de requin, de part et d’autre de la zone du dernier accident, on ait » expérimenté « avec des appâts , et, qu’entre les deux appâts, la Préfecture ait laissé les Réunionnais servir de cobayes humains à « l’Expérimentation » 

Qu’importe qu’on « expérimente » des palangres de 3 Kms de long ,porteuses chacune de plus de 25 Kg d’appâts gras , placées n’importe où et sans contrôle devant les plages où le préfet ne fait pas respecter ses propres arrêtés , cela fait partie de « l’Expérimentation « 

Qu’importe que de nombreuses prises accessoires attirent les requins en se débattant devant la zone balnéaire, cela aussi fait partie de « l’Expérimentation » 

Qu’importe que 15 scientifiques malgré d’énormes pressions et menaces signent dans la presse que «  l’Expérimentation » est dangereuse ?

Qu’importe que des associations ,des naturalistes,des pêcheurs , des plongeurs, des fédérations sportives , des gens qui connaissent bien les requins mettent désespérément en garde contre les dangers de « l’Expérimentation »pour les baigneurs et surfers réunionnais

Qu’importe que le bénéficiaire financier de « l’ Expérimentation » en soit le concepteur , le maître d’oeuvre l’observateur, l’analyste, qu’il rédige lui même les rapports et évaluations,et qu’importe qu’il n’en ait aucunement la capacité juridique et scientifique .

Qu’importe tout cela, puisque Monsieur le Directeur de Cabinet nous annonce que « l’Expérimentation » sera poursuivie,sans réévaluation extérieure, sans suspension,avec les mêmes acteurs.

Qu’importe donc que les Réunionnais continuent de servir de cobaye humains à  « l’Expérimentation »

Pourtant , Monsieur Le préfet «Aucune expérience ne doit être conduite lorsqu’il y a une raison a priori de croire que la mort ou des blessures invalidantes surviendront « 

Cette phrase, cette évidence , Monsieur le préfet , c’est l’article 5 du code de Nuremberg.

Jean-Bernard Galves, le porte parole du Collectif des Associations : Sauvegarde des requins, Longitude 181, Sea Shepherd , Aspas ,Vague, Tendua, Fondation Brigitte Bardot , Requin Intégration . 

Les commentaires sont fermés.